homepage-pokericon-fr_FR

PMU Poker

Le logiciel

Les pratiques
du Poker en tournois et en Cash Game

Les pratiques du Poker en Tournoi et en Cash Game

Les différences entre cash game et tournois de poker

Quelle que soit la variante (hold’em, omaha, stud…), il existe deux pratiques principales pour jouer au poker : le cash-game et le poker de tournoi.

L’objet de cet article est de vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux. Pour cela, nous allons définir les spécificités de chacun de ces deux formats, leurs avantages et contraintes.

Il est important de bien repérer les différences entre le cash-game et les tournois car celles-ci influent sur l’approche même du jeu et impliquent des ajustements techniques et stratégiques. Beaucoup de joueurs novices commettent l’erreur de ne pas modifier leur jeu en fonction du format pratiqué.

Nous verrons que les disparités concernent des domaines très larges tels que les objectifs financiers, le temps passé aux tables ou encore la gestion du capital de jeu. Dans un premier temps, définissons précisément en quoi consiste le jeu de tournois (en incluant les tournois Sit’n Go) et le cash-game.

Les tournois

Distinguons d’abord les tournois MTT (pour multi table tournament) et les tournois Sit’n Go. Comme son nom l’indique, le tournoi MTT désigne une compétition qui implique plus d’une table de poker. Le nombre de participants peut ainsi être très important et offrir une cagnotte globale élevée. Les Sit’n Go ne concernent qu’une seule table (parfois plus, mais dans tous les cas le nombre de participants est déterminé à l’avance).

Ces deux formats peuvent se jouer en table pleine (full ring) ou à 6 joueurs (short handed). Certaines compétitions se jouent même à seulement 4 joueurs par table, en super short-handed.
Le tournoi MTT débute à une heure précise quel que soit le nombre de joueurs inscrits alors que le Sit’n Go ne démarre que lorsque la table ou les tables prévues sont pleines.

Dans les deux cas, chaque joueur démarre la partie avec un tapis identique. Pour participer, chacun a du s’acquitter d’un droit d’entrée, appelé buy-in. La somme total de ces droits d’inscription constitue la cagnotte totale (prizepool) que les joueurs gagnants se partageront. Le nombre d’inscrits et le buy-in déterminent l’échelle des gains.

Les joueurs inscrits achètent donc le même nombre de jetons dont la valeur dépendra des structures de jeu et de paiements choisies par la salle de jeu organisatrice. Le tournoi prend fin lorsqu’un joueur a parvenu à amasser tous les jetons en jeu. Il s’agit donc d’un système d’élimination dans lequel un joueur qui perd l’intégralité de son tapis doit quitter la table (Il existe
néanmoins quelques exceptions à ce principe comme nous le verrons dans la présentation des différents formats de tournoi).

Les éliminations se succèdent et les mises obligatoires (blindes) augmentent. Ces éléments insufflent une dynamique de jeu particulière qui accélèrent le rythme et nécessite une adaptation stratégique. Nous verrons que ces éléments sont absents dans le jeu en cash-game et constituent la caractéristique principale des tournois.

Un joueur de tournoi ne maitrise pas son temps de jeu : Il débute sa session à une heure imposée et quitte définitivement la table lorsqu’il est éliminé…ou lorsqu’il a vaincu tout le monde ! Il lui est impossible de quitter la partie en réclamant l’équivalent financier de son tapis.

Les parties peuvent ainsi être très longues et usantes psychologiquement. Les tournois multitables
nécessitent de l’endurance et une concentration extrême. Chaque décision peut engager votre survie dans le tournoi et une seule erreur d’attention peut mette fin à tous vos espoirs de victoire. La fréquence de gains sera plus faible qu’en cash-game ou en Sit’n Go car le nombre d’adversaires est bien plus élevé : la part du hasard dans le résultat devient plus importante.

Pour ces raisons, le tournoi est un format de jeu sélectif. Un joueur doit ainsi se préparer à l’éventualité de jouer son meilleur poker pendant des heures et ne pas être récompensé, par exemple en échouant aux portes des places payées.

Le format sit and go a l’avantage d’être limité dans le temps. Comptez entre 30 et 45 minutes pour un sit and go à 10 joueurs et entre 1h et 1h30 pour un sit and go classique. Ce format n’a pas d’horaire de départ précis puisqu’il débute lorsque la table est pleine. En table pleine (full ring) à 10 joueurs, les joueurs arrivant aux 3 premières places seront récompensés, pour une table à 6 joueurs (short-handed) ce sera les deux finalistes.

PMU poker propose deux types de sit and go :

  • Les sit and go classiques offrant un gain en argent.
  • Les sit and go « steps » qui permettent d’obtenir des tickets pour des tournois d’un buy-in
    supérieur. Ils offrent la possibilité aux joueurs de gravir des échelons en terminant dans les
    places payées. Il s’agit d’un système d’ascenseur qui peut au final vous faire jouer des
    tournois au buy-in très élevé à partir d’un investissement initial très faible.

Si vous êtes un joueur débutant avec un capital de jeu limité (bankroll), nous vous conseillons le format it and go pour vous lancer et acquérir de l’expérience.

Il présente plusieurs avantages pour les joueurs les moins expérimentés :

  • Les risques de perte sont très limités,
  • le temps de jeu est assez court,
  • les places payées sont plus facilement atteignables (élément important pour la confiance
    en soi du joueur)…

D’autre part, le sit and go permet d’accumuler de l’expérience en multipliant les situations de jeu qu’il faut savoir gérer en tournoi :

  • Le changement de rythme avec l’augmentation des blindes,
  • le jeu à la bulle,
  • le mode push or fold ou encore la stratégie de face à face (heads-up).

 

Pour plus de clarté, voici une présentation générale des principaux types de tournois MTT
proposés sur PMU poker.

Les tournois se divisent en deux grandes catégories correspondant à la nature de la cagnotte : Les
tournois offrant des prix en cash et les tournois satellites qui permettent de gagner des droits d’entrée pour des compétitions aux buy-in plus élevés.

Les tournois freerolls constituent une catégorie à part car leur inscription ne requiert pas d’argent, ils sont gratuits et offrent soit des prix en cash, soit des tickets pour d’autres tournois. D’autre part, nous pouvons différencier les tournois proposés en fonction de leur structure. Il s’agit de repérer à la fois la taille des tapis de départ et la durée de chaque niveau (rythme d’augmentation des blindes).

Les tournois à structure rapide sont appelés turbo voire hyper-turbo. Un tournoi standard propose une structure normale alors qu’un tournoi deepstack permet au joueur de commencer avec un tapis profond et/ou une lente augmentation des blindes.

Les tournois freezout : Les joueurs s’inscrivent pour un horaire programmé et jouent pour se partager la cagnotte totale. Il s’agit d’un tournoi classique pour lequel une répartition des gains (ou payout) est calculé en fonction du nombre de joueurs inscrits. Les « tournois à prizepool garantis » prévoient une somme minimale à redistribuer quel que soit le nombre de participants.

Les tournois rebuy (avec add-on): Les joueurs ont la possibilité de se recaver lorsqu’ils ont perdu tous leurs jetons. Cette période de rebuy est limitée. La dernière recave autorisée avant que le tournoi redevienne classique s’appelle l’add-on et peut être utilisé quel que soit le montant de son tapis.


Les tournois shootout : Les tables ne sont pas cassées contrairement aux autres formats. Un joueur doit gagner sa table pour accéder au tour suivant, il s’agit donc d’un tournoi en tableau avec un système de rounds.


Les tournois knockout : Chaque joueur reçoit un prime lorsqu’il élimine un adversaire. S’il est lui même éliminé, il offre sa prime au joueur qui le sort. Les frais d’inscription comprennent donc le la part de la cagnotte (ou « prize pool ») + le prélèvement de l’opérateur + la prime.

Découvrez nos vidéos pédagogiques:

 

Le Cash Game

Vous entendrez régulièrement des spécialistes du cash-game définir leur format de prédilection comme le « poker pur » ou « le poker total ». Il y a une raison principale à cela : les jetons sur la table représentent de l’argent réel.

Un jeton de 10 vaut réellement 10€, une relance à 50 signifie bien que vous posez 50€ sur la table.
Cette première nuance avec le poker de tournoi est très importante car elle modifie complètement
l’approche du jeu. Le cash-game présente une notion de mise en danger qui est moins présente en MTT ou en Sit’n Go : Le potentiel de perte y est plus fort.

Le risque de se brûler les ailes en jouant à des limites trop élevées tient au fait que les possibilités de recaves sont immédiates et illimitées. Il est impératif de jouer à une limite adaptée à votre budget consacré au poker et de monter progressivement les paliers. Cette liberté de recaves, si elle est bien maitrisée, constitue cependant un avantage car votre partie ne s’arrête pas suite à un coup spécifique perdu.

Vous déterminez vous-même la taille de votre tapis en achetant le nombre de jetons que vous
souhaitez. Attention cependant, vous ne pouvez pas dépasser un certain seuil qui généralement s’élève à l’équivalent de 100 grosses blindes. Par exemple, sur une table aux blinds 0.5/0.10€, vous ne pourrez pas caver à plus 10€. Même s’il vous reste des jetons, vous avez toujours la possibilité d’en racheter pour maintenir votre tapis à un niveau correct. Imaginons que vous perdiez un pot dans lequel vous avez investi 4€, vous avez tout à fait le droit de racheter les jetons perdus avant le coup suivant.

En plus de maitriser la taille de votre tapis, vous n’avez pas à vous inquiéter de son érosion par les
blindes puisque celles-ci n’augmentent pas. Vous avez donc la possibilité de jouer l’intégralité de votre session avec une profondeur de tapis confortable. Votre objectif est donc d’accumuler le plus de jetons, et donc d’argent, possible. Vous vous concentrez uniquement sur les adversaires présents car il n’y a aucun système d’éliminations. Tout l’argent que vous pouvez potentiellement gagner se trouve sur la table, directement à votre portée.

Enfin, la totale liberté dans la gestion de son temps de jeu constitue, sans aucun doute, l’avantage
principal du cash-game. Vous choisissez vote table, vous vous y asseyiez quand vous le souhaitez et vous pouvez en partir à tout moment. Que vous soyez gagnant ou perdant, il n’existe absolument aucune contrainte imposée sur la durée de votre session, vous êtes le seul décideur. Il vous est d’ailleurs possible de vous lever pour une pause et revenir jouer par la suite, sans que vous blindes n’ait été prélevées.

La patience et la discipline imposées par les tournois sont éprouvantes pour les joueurs. Le cash-game, pour sa part, offre la possibilité à un joueur qui ne se sent pas au mieux de mettre un terme à une session négative.

Sachez cependant maitriser cette liberté qui vous est offerte et vous en servir à bon escient. N’hésitez pas à écourter vos sessions perdantes sans tenter à tout prix de « vous refaire ». Si vous vous sentez fatigués, si vos sensations ne sont pas bonnes ou si vos adversaires vous semblent trop forts : quittez la table !

Tableau récapitulatif pour choisir son format de jeu

  Avantages
Caractéristiques
Limites
Tournoi MTT une espérance de gains très élevée,un aspect compétitif plus présent,investissement initial prédéterminé tapis de départ identique pour tous, l'objectif est d'accumuler tous les
jetons en jeu, aucune maîtrise du temps de jeu, une dynamique de jeu évolutive (élimination + augmentationdes blindes)
rigueur et discipline extrême, il n'y a pas de seconde chance! Fatigue, probabilité de gains plus faible.
SNG temps de jeu limité, investissement initial prédéterminé et un capital de jeu préservé, places payées plus facilement atteintes, gains potentiels réguliers. tapis de départ identique pour tous, l'objectif est d'accumuler tous les jetons en jeu, aucune maîtrise du temps de jeu, une dynamique de jeu évolutive (élimination + augmentation des blindes) espérance de gains faible en terme de
multiples de buy-in.
Cash Game liberté totale du temps de jeu, taille du tapis maîtrisable par le joueur, gains potentiels réguliers l'argent en jeu est de l'argent réel, l'objectif est de gagner le maximum de jetons présents à la table, possibilité de recaver à tout moment potentiel de perte plus important,
autodiscipline indispensable dans la gestion des sessions, espérance de
gains plus limitée qu'en tournoi

Probabilité de gains et objectifs raisonables

Pour chaque format, nous proposons des objectifs de résultats raisonnables pour un vrai joueur gagnant.

Pour le cash-game : Si vous maîtrisez la limite à laquelle vous jouez, vous devriez faire beaucoup plus de sessions gagnantes que de sessions perdantes, même si les gains sont moyens ou faibles.
Pour chaque session vous pouvez vous fixer comme objectif raisonnable un retour sur investissement de 12%.

Pour les tournois MTT : Les sessions gagnantes seront beaucoup plus rares qu’en cash-game ! On
estime qu’un très bon joueur de tournoi termine dans les places payées entre 20 et 25% du temps, autrement dit il sera perdant plus de 4 tournois sur 5…

Ce format devient surtout rentable en allant le plus loin possible et en montant dans l’échelle des gains. Un retour sur investissement de 15% nets semble être un retour sur investissement intéressant pour un joueur de tournoi MTT qui débute.

Conclusion

Ne soyez pas inquiets si vous ne parvenez pas à maîtriser les deux formats que nous venons de
présenter. Trouvez votre zone de confort et devenez un spécialiste, très rares sont les joueurs qui excellent à la fois en tournois et en cash-game.

Généralement, un joueur de cash-game vous dira qu’il s’ennuie en tournoi. Son défaut sera de mal
maîtriser les changements de dynamique dû aux éliminations et à l’augmentation des blinds. Un joueur de tournoi, peu à l’aise avec l’agressivité du jeu de cash-game et la constante profondeur des tapis regrettera quand à lui l’aspect compétitif de son format de prédilection et l’excitation des gros gains.

N’hésitez pas à essayer les deux pour vous faire vous-même une idée.

Afin de compléter cet article, découvrez nos vidéos pédagogiques:

Les bases de la stratégie Sit N Go sur PMU Poker

Le début de tournoi multi tables sur PMU Poker