homepage-pokericon-fr_FR

PMU Poker

Le logiciel

Checker et suivre avec une main faible

Checker et suivre avec une main faible

Les mains faibles au poker sont souvent à bannir de votre jeu, surtout si vous êtes débutant. Toutefois, elles peuvent parfois valoir la peine de les jouer pour élargir votre range de mains et prendre à revers des adversaires qui pensaient lire en vous comme dans un livre ouvert.

Nous considérons ici comme main faible, toutes les mains ne comportant par de connecteurs ou de tête, des mains du type 7/4 ou 10/6.
Avant de vous aventurer dans un coup avec une main faible, il faudra bien étudier votre position. Plus vous serez dans les derniers de parole, plus l’action sera simple à réaliser. La meilleure position est sans conteste celle de la grosse blind où vous pourrez checker avec une main faible si le coup n’a pas été relancé. Pour ce qui est de payer le montant de la blind ou une éventuelle relance, vous pourrez le faire, mais à condition que cela ne vous coute pas trop cher et qu’il n’y ait pas beaucoup de joueurs à parler derrière vous. En effet, si vous pouvez vous permettre de payer une petite relance avec une main faible, vous ne pourrez pas le faire sur une sur-relance.

Si vous avez touché au flop, c’est le jackpot ! En effet, il n’y a aucune chance que vos adversaires vous voient sur des cartes aussi faible et vous pouvez donc rentabiliser votre main soit avec un check raise soit en misant en premier. Si un semblant de tirage quinte se dessine, cela peut valoir le cout de payer une relance, mais uniquement si cette dernière ne vous fait pas engager trop de jetons dans le coup. À l’inverse, si le flop est couronné, fuyez à la première mise.

Il vous reste toujours la stratégie du bluff total, mais pour mettre en place un tel mouvement, vous devrez avoir une connaissance parfaite de vos adversaires et ne pas avoir peur d’engager des jetons à chaque tour d’enchère.